Le Feng Shui

Le Feng Shui est un art de vivre existant depuis des millénaires en Chine. Cette philosophie consiste à vivre en harmonie avec son environnement. Pour s’adapter à notre culture occidentale, nous n’avons conservé que l’essentiel de l’application de ses principes, sans toutefois entrer dans les détails et les croyances qui se prêtent davantage à la vie rurale orientale.

Pour appliquer la philosophie Feng Shui, il faut prendre en compte deux composantes essentielles, la complémentarité du Yin et du Yang, ainsi que les cinq éléments (Eau, terre, Feu, métal, Bois). Et enfin, il faut savoir que toute l’idéologie Feng Shui s’articule autour de la notion de «», une énergie ou la somme des mouvements énergétiques régissant l’univers.

La pratique Feng Shui a pour vocation d’atteindre la plénitude physique, morale et intellectuelle, en agissant sur l’aménagement judicieux de votre milieu de vie et votre environnement immédiat. C’est en apportant de petites (ou profondes) modifications à votre habitat que vous améliorerez l’atmosphère de votre maison, pour que vous puissiez jouir d’une nouvelle énergie et protéger ainsi votre bien être.

Supposant introspection et patience, le principe repose sur le fait que tout est lié à l’environnement intérieur (ou le Moi) trouve son équivalent dans l’environnement extérieur. Il est par conséquent important d’intégrer dans votre maison des objets incarnant vos intérêts, vos désirs, vos espoirs et suscitant, dans votre inconscient, une force positive. Il convient donc de se poser toutes les questions essentielles et notamment la question centrale«désirez-vous changer ?»

S’articulant autour du chi, cette énergie doit circuler librement dans votre maison, selon des mouvements amples et ondulants. Comme le yin et le yang, le chi est accompagné du shar chi, un «qui tue», se manifestant auprès des éléments qui ne sont pas naturelles lignes droites, les angles saillants, les objets pointus, les meubles en L, les endroits trop sombres comme ceux trop éclairés, etc. A l’origine possible de malaises, maladies ou dysfonctionnement, il ne faut pas s’y exposer longtemps et y appliquer un remède adéquat par exemple, une plante dissimulant les arêtes saillantes.

Une base essentielle du Feng Shui est l’équilibre des impulsions contradictoires que sont le yin et le yang, considérés comme les deux faces d’un même élément, à l’image de la lune et du soleil, de la terre et du ciel… Par ailleurs, dans le symbole du Tai Chi, le yin contient du yang (point blanc sur la surface noire) et le yang contient un peu de yin (point noir sur la surface blanche). Dans votre intérieur, il convient de tendre vers l’équilibre en proposant aussi bien des éléments yin (rideaux, coussins, tapis…) que des éléments yang (miroir, armoire en bois, accessoires en métal…).

Quant à la théorie des cinq éléments, elle permet d’introduire la notion d’évolution, de transformations incessantes, à l’image de la nature. La relation entre les cinq éléments est illustrée sous forme de cycles chaque élément nourrit celui qui suit, on parle de «de création», s’ils se gênent mutuellement, il s’agit alors de «de contrôle».

La correspondance des éléments avec les saisons établie, ils sont également associés aux formes, aux couleurs, aux émotions, aux attitudes, etc. Dans votre intérieur, il est impératif que les cinq éléments soient toujours présents dans des proportions harmonieuses. Pour y parvenir, les spécialistes utilisent des outils comme le Pa Kua, qui identifiera les domaines les plus faibles, afin de réaliser les actions adéquates pour la transformation de votre environnement et vous permettant ainsi d’atteindre la plénitude.
Patricia I.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.