Les arts divinatoires

Fascinants, mystérieux, sources d’espoir comme de multiples questionnements, voilà des siècles que les arts divinatoires sont au cœur des interrogations des Hommes. Mais alors que sont réellement les arts divinatoires ? Levons le voile sur ces disciplines hors des sentiers pragmatiques.

Qu’est-ce que les arts divinatoires ?

Les arts divinatoires se définissent par plusieurs techniques non rationnelles de divination. Autrement dit, les arts divinatoires sont des disciplines qui se distinguent entre elles, et qui ont pour but de prédire l’avenir ou découvrir le présent d’un individu, percer les mystères du destin et de la vie.

Dès la préhistoire, ces arts divinatoires éclosent avec le désir des Hommes de rester connectés aux divinités, et la volonté d’être en harmonie avec l’univers. À l’époque de Cicéron, on distingue alors deux grandes formes d’art divinatoire : la voyance et la mantique.

Depuis, d’autres arts ont rejoint cette grande famille, mais toujours dans cette optique de découvrir ce que l’œil nu ne peut percevoir seul.

Les arts divinatoires : pour quoi, et pour qui ?

Introduit ci-dessus, rentrons maintenant dans le vif du sujet. Plus que de découvrir ce que l’œil nu ne peut percevoir, les arts divinatoires permettent d’entrevoir l’avenir, et de percer le passé et le présent. Mais réduire la pratique des arts divinatoires à l’intuition d’un futur serait grotesque. Il s’agit surtout de sensations, de dons -de soi et don inné-, et d’une sensibilité accrue au monde de l’invisible. Que le consultant soit médium, voyant, adepte de la taromancie ou de l’astrologie, ces disciplines regorgent de sentiers uniques qui sont pour beaucoup, source d’espoir.

Ils sont le plus souvent sollicités en cas de difficulté à expliquer un fait ou résoudre un problème avec la raison et les moyens habituels. Selon la discipline, le consultant pourra alors guider, aider à « faire le point », voire, offrir des pistes de réflexions qui se verront être des alliées du quotidien.

Par ailleurs, les arts divinatoires s’adressent à tout le monde. Et si auparavant, ils étaient réservés à certaines classes sociales ou groupes de personnes davantage spirituelles, leur pratique s’est aujourd’hui suffisamment démocratisée pour toucher, interpeller et convaincre de nombreux adeptes ou curieux.

Les différents arts divinatoires

Beaucoup décident de passer le cap et de tenter l’aventure, et c’est là que le choix de l’art divinatoire est essentiel. En effet, chaque art a un domaine spécifique, et trouver le mieux adapté relève d’une importance capitale selon l’objet de vos interrogations.

Voici les principaux arts divinatoires :

Astrologie ou astromancie : divination par l’étude des astres. Cette technique permet de prévoir le devenir -et non l’avenir- à partir des cycles astronomiques. Elle permet aussi d’expliquer une expérience, une situation et détermine les traits d’un individu.

Médiumnité : le consultant en médiumnité, appelé médium, sera le plus souvent consulté en cas de problèmes de cœur, pour l’interprétation de rêves ou encore dans la volonté d’un individu à entrer en contact avec des personnes défuntes. Cette pratique nécessite une ouverture d’esprit et des croyances.

Pendule divinatoire : si autrefois, le pendule était utilisé pour chercher de l’or, il est aujourd’hui souvent sollicité afin de répondre à des questions fermées dont la réponse est « oui » ou « non ». Il permet de retrouver un objet perdu, une personne ou apporter une grande aide dans la prise de décision.

Taromancie : cette pratique s’appuie sur les cartes de tarot. Cette technique permet au consultant d’entrer dans son inconscient lors du tirage de cartes, et d’aiguiller ensuite l’individu venu le voir selon les messages que portent les cartes.

Voyance : le voyant vous dira rarement ce que vous souhaitez entendre, mais plutôt ce qu’il est nécessaire que vous entendiez. Avec ou sans outils divinatoires (cartes, pendules…etc.), le consultant est sollicité pour permettre un bilan sur sa vie, ou d’entrevoir quelle direction emprunter.

Il existe d’autres arts comme la radiesthésie ou la théomancie. Et si pour beaucoup, les arts divinatoires relèvent du charlatanisme, ils peuvent toutefois apporter leur aide dans divers aspects de la vie. Tant que l’Homme continuera de douter, de s’intéresser à ce qui n’est pas perceptible, et de vouloir connaître l’avenir ou le présent, il semble que ces arts perdureront.

Anouchka S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.