Portrait de Marcel Belline, dit « le Prince des voyants »

Homme curieux mais surtout ancré dans le réel, Marcel Belline n’a pas toujours été un voyant assumé et reconnu. Cet homme a pourtant fini par tant marquer le monde des arts divinatoires qu’il porte désormais le surnom de « Prince des voyants ». Retour sur l’un des voyants les plus exceptionnels du XXe siècle.

Marcel Belline : une brève biographie

C’est en 1924 que naît Marcel Belline. Fils d’une famille bourgeoise, il est destiné à faire des études et se tourne naturellement vers la profession de négociant d’œuvres d’arts. Il possédait pour tous les arts une sensibilité spécifique, sans pouvoir l’expliquer. De plus, les antiquités le fascinaient.

Ainsi, Marcel Belline débute dans la vie avec des aptitudes et facultés dans les arts et les antiquités. Son lien étroit avec les arts divinatoires se manifestera bien plus tard.

La découverte des arts divinatoires

C’est par le fruit du hasard que Marcel Belline découvre les arts divinatoires. Et pour cause, alors qu’il observe le contenu d’un vieux grenier, il atteint finalement l’un des livres de Jean des Vignes Rouges, un « Essai de Chiromancie Moderne ». Intrigué, Marcel Belline ne peut s’empêcher de plonger dedans. Ainsi, il développe une curiosité insatiable pour les arts divinatoires qu’il découvre et étudie toujours plus en détails.

Très rapidement, les arts divinatoires se placent au cœur de ses préoccupations et intérêts. Il apprend la numérologie, la chiromancie, s’intéresse à la tarologie et s’essaie même à la voyance.

Il faudra néanmoins attendre jusque dans le milieu des années 1950, pour que Marcel Belline accepte la puissance de ses dons et ouvre un cabinet de voyance à Paris. Il exercera dans ce cabinet jusque dans les années 80, soit pendant plus de vingt-cinq ans.

L’Oracle de Belline

Selon les rumeurs de l’époque qui sont encore murmurées aujourd’hui, l’Oracle de Belline serait né d’une rencontre fortuite entre Marcel Belline, et un jeu de cartes divinatoires. L’une des consultantes de Marcel Belline, qui connaissait son intérêt et sa passion des antiquités, l’aurait invitée chez elle pour discuter des objets de son grenier. Il y aurait alors trouvé, sous la poussière, un jeu de cartes divinatoire datant du XIXe siècle, qui l’aurait fasciné. Après quelques recherches, il découvre que ce jeu a été créé par le mage Edmond, un puissant voyant du siècle précédent.

Il commence alors à se passionner pour les cartes, et leur potentiel divinatoire. C’est ainsi qu’il ajoute à ce jeu une touche personnelle et le renomme de son nom.

L’oracle de Belline naît ainsi, et devient presque aussi rapidement une référence pour beaucoup de médiums et de voyants, encore de nos jours.

Les plus grandes prédictions de Marcel Belline

Malgré la création de son oracle, Marcel Belline demeure un voyant époustouflant et très demandé. Sa renommé devient internationale peu avant la fin de sa vie, notamment grâce à ses grandes prédictions. Il parvient entre autres à prédire :

Le décès des frères Kennedy ;

Le lancement de « Spoutnik » ;

Le décès de Marylin Monroe ;

L’incendie du journal « L’Humanité » ;

Et le naufrage de l’Andréa Donia. 

Ainsi, Marcel Belline, s’il n’a pas toujours été un voyant par choix, a su reconnaître sa vocation et ses dons multiples au-delà de son intérêt pour les arts divinatoires. Son nom est connu et reconnu grâce au jeu de cartes divinatoire qu’il a créé.

Et il demeure, aujourd’hui encore, l’un des plus grands voyants de son temps, et de l’Histoire.

Anouchka S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.