L’astrologie Chinoise

Astrologie chinoise : comprendre sa genèse  et le sens de ses douze signes

La base de l’astrologie chinoise se fonde sur des conceptions religieuses, astronomiques et calendaires traditionnelles. Pour mieux comprendre le principe de l’astrologie chinoise, essayons de voir son origine et le sens de ses douze signes.

L’origine de l’astrologie chinoise

La genèse de l’astrologie chinoise remonte à l’an 2637 avant J-C. Selon la tradition, l’Empereur Huang Di décryptait à cette époque les 111 étoiles suivant l’origine de l’astrologie. Par conséquent, les anciens astronomes chinois ont fait un rapprochement entre les cinq planètes principales et les cinq éléments fondamentaux dont Jupiter est le Bois, Mars est le Feu, Saturne est la terre, Vénus est le Métal, Mercure est l’Eau. Par ailleurs, leurs positions dans le ciel en parallèle avec celle du soleil et de la lune, ainsi que le passage éventuel de comètes au moment de la naissance déterminent le destin d’une personne. De cette théorie découle la légende des signes astrologiques chinois.

La légende des signes astrologiques chinois

Le mythe de l’astrologie chinoise détermine l’attribution des animaux ainsi que leur ordre correspondant aux planètes suivant la course entre les animaux, organisée par l’Empereur, le chef des dieux et le Bouddha. A l’issue de cette course, le tigre et le dragon furent placés derrière le rat et le bœuf. Le singe nomma le tigre comme souverain des animaux terrestres et le coq désigna le dragon comme roi des animaux aquatiques. Le lièvre et le chien se disputaient de près et le chien fut mit derrière en mordant le lièvre. Enfin, le sanglier obtint la dernière place en ayant établi le classement des animaux et en le plaçant en tête de liste.

Le cycle de l’astrologie chinoise

Le cycle de l’astrologie chinoise et le calendrier chinois ont été dressés suivant le cycle lunaire. Le Nouvel An chinois ne coïncide pas à une même date, il est compris entre le 21 janvier et le 20 février.  Suivant le jour de la nouvelle lune et la date de changement de signe suit celle du Nouvel An chinois. Toutefois, pour le système de fractionnement des années auxquelles sont associés les animaux, le changement s’opère au début du printemps qui se situe le 4 ou le 5 février. Le cycle de l’astrologie chinoise reprend tous les 95 ans, mais celui-ci peut varier de 1 à 2 jours selon les années.

Les propriétés des douze signes

Ingénieux et futé, le rat est un grand séducteur. Le buffle se reconnait par son caractère fidèle en amour comme en amitié.  Pour le tigre, la générosité et le goût de l’aventure figurent parmi ses principales qualités. Le chat quant à lui, adore la discrétion et il prône particulièrement la vie familiale et l’amitié. En parlant du dragon, il a un caractère exigeant, dynamique, et individualiste. Attentif et bien organisé, le serpent est aussi un grand philosophe tandis que le cheval est connu pour sa passion pour les voyages. Par ailleurs, la chèvre se soucie incontestablement de son apparence. L’intelligence et la ruse du singe le distinguent des autres signes. Le coq est un grand séducteur alors que le chien est un grand romantique. Enfin, le sanglier est à la fois généreux et égoïste, il aime faire les choses avec excès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.