Les supports divinatoires

Les arts divinatoires sont une grande famille de disciplines à travers lesquelles les consultants parviennent à trouver des réponses. Mais outre leur don inné, leurs talents de professionnels, il arrive parfois qu’ils fassent usage de supports divinatoires. Chaque consultant a son outil de prédilection, celui avec lequel il se sent le plus en phase. Voyons donc quels sont les plus populaires.

La boule de cristal

La boule de cristal est devenue un outil parfois indispensable à certains consultants. Véritable aide à la concentration et à la visualisation, les druides furent les premiers à en user et pouvaient, grâce à elle, voir l’avenir et les secrets. Au fil du temps, elle s’est imposée comme un support divinatoire incontournable, tant pour les prophétesses et diseuses de bonne aventure, que pour les quelques voyants d’aujourd’hui qui continuent de l’utiliser.

Les runes

Représentant un alphabet à elles-seules, elles auraient vu le jour au IIIe siècle avant JC. Dans la divination, elles représentent un support peu utilisé, mais tout de même important dans les prédictions qu’elles permettent. Et pour cause, elles peuvent tout aussi bien éclairer sur la situation présente de la personne qui vient consulter, que sur l’avenir ou encore le passé de celle-ci.

Les jeux de tarot et autres cartes

Mentionnés au milieu du XVe siècle dans le Nord de l’Italie, les jeux de tarot demeurent aujourd’hui un outil indispensable pour beaucoup de consultants. Et pour cause, le tarot permet de livrer au voyant une vue d’ensemble sur les questions que la personne qui consulte possède, et le professionnel interprète alors les résultats selon ce que lui révèlent les cartes. Il existe aujourd’hui moult jeux de tarot, les plus connus étant ceux de Marseille, de l’amour ou des anges.

Le pendule

Apparu au XVIIe siècle, le mérite du pendule revient à Galilée, qui a su détecter que l’objet ainsi suspendu répondait à des vibrations. Dans la divination, le pendule est alors utilisé de telle sorte que le consultant puisse avoir accès à son intuition –et donc son don- le plus rapidement possible, sans que des paramètres extérieurs conscients ou non ne viennent brouiller ses prédictions. Aujourd’hui plus discret dans le monde de la divination, il reste néanmoins un excellent outil permettant de retrouver animaux ou objets égarés.

Les feuilles de thé/ le marc de café

Appelée tasséomancie, l’art de lire les feuilles de thé remonte aux années 600, en Chine, et n’arrive en Occident qu’au XVIIe siècle.  Cet outil permet au voyant de lire l’avenir et de réaliser ses prédictions à travers les motifs qu’auront formés les feuilles de thé. Pour le marc de café, la méthode demeure quasiment similaire, puisque c’est le marc de café laissé dans une tasse qui servira d’outil au voyant.

Ainsi, les principaux outils divinatoires utilisés par les professionnels semblent plus ou moins être encore utilisés aujourd’hui. On notera également d’autres supports divinatoires, comme les astres ou les lignes de la main. Mais au-delà du support divinatoire, il est surtout important de bien comprendre que le voyant demeure le maître de son don. En effet, l’outil divinatoire qu’il choisit d’exploiter durant une séance lui permet de renforcer sa perception des choses, ses capacités de lecture et d’interprétation, sans pour autant en devenir une lui-même.

Autrement dit, chaque voyant peut, selon ses facultés et préférences, convenir d’un support qui l’accompagnera durant ses séances. Et parfois, il arrive également que le consultant auquel vous faîtes appel soit simplement seul –ou presque…- avec son don !

Anouchka S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.