Les énergies non visibles

Il est souvent dit que l’être humain ne perçoit que dix pourcents de ce qui se trouve dans le monde. Sur terre ou dans les airs, des ondes nous entourent…. Qu’elles soient électromagnétiques, sensorielles et souvent inexplicables, il arrive que certaines personnes y soient plus sensibles que d’autres.

Qui êtes-vous, énergies non-visibles ?

L’intuition, l’aura, le don de guérir, sont tant de petites nuances qui appartiennent en réalité à une plus grande catégorie : les énergies non-visibles. Si elles sont difficilement définissables, on peut en revanche relever parmi elles les intuitions, les perceptions que certaines personnes ont des situations, des individus…Etc. Autrement dit, si certains, en rencontrant une nouvelle personne remarquent ses vêtements ou sa couleur de cheveux, les plus sensibles et attentifs pourraient bien s’attarder sur l’aura qu’elle dégage. Les énergies non-visibles regroupent donc toutes sortes de notions le plus souvent obscures pour la majorité des gens qui ne s’y attardent pas. Et pour cause, elles défieraient les lois de la raison.

Il semblerait par ailleurs qu’il soit fait une distinction importante entre l’invisible –ce qui ne peut être vu-, et le non-visible -que l’on ne voit pas instinctivement. Et pour cause, dans la seconde situation, il faut y être sensible, préparé voire dans certains cas, entraîné.

Comment les percevoir ?

Dans un premier temps, il est important de comprendre que l’on peut tous les percevoir, mais pas uniquement en le voulant. Comme pour beaucoup de domaines, la théorie et/ou l’acceptation de l’existence de ces énergies ne sont pas la clef ultime de leur perception. Le monde est entouré d’énergies diverses et variées, que les êtres humains ne perçoivent pas. Dans les airs, dans les eaux, entre les individus et autour d’eux… Partout. Si le corps est donc la partie visible de chaque personne, il faut prendre conscience qu’autour, à travers et au-dedans se jouent un spectacle d’énergies non-visibles. Et pour cause, le corps humain est à la fois récepteur et émetteur d’énergie, d’ondes, de vibrations.

Pour le percevoir, il est majoritairement dit qu’il faut se connecter à soi-même et réussir à atteindre un état de lâcher prise, appelé « état modifié de conscience » : c’est l’état dans lequel on peut se retrouver lors d’une séance d’hypnose, ou encore lors de ce moment délicat, juste avant de sombrer dans le sommeil.

Le plus souvent, les êtres humains parviennent à se connecter aux énergies non-visibles suite à un deuil. C’est une période où la vulnérabilité permet d’amoindrir la limite entre les deux mondes, et il arrive que certains ressentent une « présence », perçoivent quelque chose sans pouvoir l’expliquer.

Les énergies non-visibles au quotidien 

Au quotidien, les énergies non-visibles sont partout. Certaines personnes décident d’en faire leur métier, et c’est ainsi qu’elles deviennent guérisseurs, magnétiseurs, voyants…etc. Pour les guérisseurs, percevoir les énergies invisibles leur permettent de comprendre les vibrations du corps, les ondes qu’il reçoit et qu’il émet, et ils peuvent ainsi déceler de possibles maladies physiques.

Autre cas, dans la voyance. Les voyants et médiums parviennent également à se connecter au monde du non-visible, et cela leur permet notamment de percevoir certaines informations sur nous, notre passé ou l’avenir qui nous attend.

Les manifestations des ondes

Comment se manifeste-t-elles ? Quel que soit le nom qu’on leur attribue, ces ondes, énergies, vibrations seraient partout. Voilà pourquoi certaines personnes sont sensibles aux appareils électroniques, ou encore pourquoi d’autres ne peuvent parfois pas supporter la ville et l’effervescence : plus qu’un goût, il relève du besoin de s’en détacher.

Autre exemple de certaines manifestations : les baguettes de sourcier. En laiton, en cuivre ou en acier, elles permettraient de déterminer la présence d’une source ou du passage d’une eau sous la terre, grâce au mouvement qu’elles feront. Cela fonctionne grâce aux métaux présents dans l’eau, et ceux présents dans les baguettes qui s’attirent et se repoussent à la façon de deux aimants. Ici, les forces des énergies sont entrées en action.

Ainsi, les énergies non-visibles sont partout présentes. Chez les animaux, dans la nature ou encore en nous-mêmes, elles permettent de rendre compte d’une plus large existence des choses.

Et vous, parvenez-vous à percevoir ces ondes ?

Anouchka S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.