L’Astrologie Arabe

Origines de l’astrologie arabe

De la rencontre de l’Islam avec le patrimoine scientifique et philosophique des anciens Grecs, naquît l’astrologie arabe, directement inspirée de l’ouvrage de Ptolémée, Tetrabiblos. Si au IXe siècle, elle n’était utilisée que pour prédire la météo et ne comportait que neuf signes astrologiques, il faudra attendre pas loin de trois siècles plus tard pour que cette astrologie s’implante réellement et détermine ses aspects spécifiques.

Par ailleurs, il semblerait que l’étude première des textes grecs sur ce sujet par les savants arabes, perses et juifs aient permis de retourner, quelques siècles plus tard, des textes traduits et enrichis en Occident, où l’astrologie avait quelque peu été oubliée.

Mélange de cultures et de connaissances diverses, l’astrologie arabe a bel et bien fini par devenir populaire, et est aujourd’hui encore, bien que méconnue, une astrologie fiable et brillante.

Représentation et spécificité

On retrouve dans l’astrologie arabe un point commun avec l’astrologie occidentale. Elles se basent en effet toutes les deux sur des facteurs individuels afin de prodiguer une interprétation. Ici, c’est le cas de la date de naissance, qui détermine le signe astrologique de chaque individu. Ils sont désormais au nombre de douze, tout comme dans l’astrologie occidentale.

Là où elle se distingue, en revanche, c’est dans la représentation des signes astrologiques. Bien que le zodiaque soit le même, les signes ne sont pas représentés par des animaux ou des humains, car cela s’opposait à l’Islam. Dans l’astrologie arabe, les signes sont donc des armes, tel le couteau, la fronde ou la massue paysanne, et chaque signe permet d’établir l’attitude d’un individu face à son existence.

De même, l’astrologie occidentale permet de déterminer les principaux traits de personnalité d’une personne, là où l’astrologie arabe repose sur la transformation des aspects négatifs de notre personnalité en aspects positifs. Il y a donc une notion de mouvement, d’évolution non négligeable.

L’un des principes les plus importants de l’astrologie arabe est qu’elle repose sur les obstacles que l’individu connaîtra dans sa vie. Les difficultés de la vie sont acceptées, car elles représentent des passerelles inévitables afin de grandir et progresser. Il est d’ailleurs tout à fait possible de progresser, comme de régresser. La progression est alors synonyme de grandeur d’âme, et à chaque obstacle franchi avec succès, l’individu mûrit et son âme croît.

Ainsi, même si l’astrologie arabe s’est autrefois inspirée de celle présente en Occident, ils ont su en faire leur propre interprétation, et surtout, leur propre représentation.

L’astrologie arabe et la voyance

Les différents signes astrologiques arabes sont très importants, car ils représentent chacun un trait de personnalité à un moment donné de la vie d’un individu. Tout au long de sa vie, une personne sera donc influencée par divers signes.

Dans la voyance, ces signes représentent une base solide. Par exemple, l’arme associée à la date de naissance révèle les atouts qu’un individu possède pour débuter et réussir sa vie. De même, les armes d’arrivées représentent les différentes armes –les différents signes- qui ont œuvrés pour aider une personne à surmonter un obstacle. Selon la détermination de chacun, il est possible de posséder une ou plusieurs armes d’arrivées.

Ainsi, l’astrologie arabe est une représentation illustrée des choix auxquels la vie nous confronte, et elle se démarque, aujourd’hui encore, par son approche originale et sa fiabilité.

Anouchka S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.