L’astrologie amérindienne

L’astrologie amérindienne – ou roue de la vie – ne s’inscrit pas dans une vocation de prédication : elle est destinée à conseiller et à mieux vivre en restant en accord avec la nature et surtout sa nature profonde.

Même si les indiens d’Amérique du nord – répartis sur tout le territoire – avaient tous des rituels différents, ils partageaient l’idée que toute chose a une âme. Animistes, leur postulat était que tous les éléments de l’univers sont liés et interagissent les uns sur les autres.

L’origine de la roue amérindienne

Les indiens – par fine observation – ont constaté que dans la nature tout est courbe, vallon et sinuosité. Si tout l’univers entier est une concentration de cercles et d’ovales, la ligne droite définit l’intervention de l’homme.

A l’image de la lune, du vol des oiseaux ou du territoire circulaire des animaux, il est naturelle de représenter l’univers comme un cercle. Cette roue, tracée sur le sol est la base de « la roue de la vie ». Elle va être divisée en lignes droites, verticales et horizontales, représentant l’humain dans l’univers. Disposées aux quatre points cardinaux, puis aux quatre points intermédiaires découlant, la roue est désormais constituée de 8 parts égales. Toutefois, les indiens décident vite d’améliorer ce système en intégrant les quatre solstices pour respecter également le rythme des saisons.

La roue de la vie amérindienne est donc constituée en définitive de douze parts égales. Dans notre astrologie, chaque portion est baptisée selon une constellation associée à un signe zodiacal. Chez les amérindiens, chaque part est reliée à un animal totem.

L’animal Totem

Un animal Totem reflète une personnalité et une façon d’être. Chez les amérindiens, chaque animal possède ses qualités et défauts qui définissent son être – sa « médecine ». Mais comme tous les êtres humains sont différents les uns des autres, une même personne peut être influencée par une combinaison animale mais son Animal Totem est celui qui a le plus de connexion avec lui.

Les méthodes pour découvrir son totem

La méthode ancestrale implique une médiation profonde au son d’un tambour. Le rythme d’abord très lent va s’accélérer pour terminer par un grand coup retentissant, mettant fin à la médiation. Pendant cette dernière, les images affluent dans l’esprit. Certains amérindiens visualisaient une forêt où ils s’y promenaient et le premier Animal rencontré était leur Totem.

L’étude de connexion est une autre méthode pour identifier son totem qui consiste à analyser les animaux vus dans la vie quotidienne –hors chien et chat. Comme le shamanisme ne croit pas aux coïncidences, les signes, une fois interprétés, peuvent révéler l’Animal totem.

La méthode d’étude de soi-même est la plus accessible : il suffit de demander à son entourage, tout en s’interrogeant également soi-même, ses propres qualités et défauts. Une fois la liste établie, il suffit de les analyser et de faire correspondre ces éléments avec la liste des totems.

Les 12 animaux totem

Associés à quatre clans qui subissent les influences des éléments tels que le feu (l’épervier), l’air (les papillons), l’eau (la grenouille) ou la terre (la tortue), les animaux totem bénéficient d’un nouvel éclairage pour capter leurs traits de personnalités et de caractères.

Le Faucon

Rapide, actif, débordant d’énergie, le faucon est capable de s’affirmer et de s’élever au dessus des problèmes. Sa faculté d’observation l’aide à saisir les opportunités, à examiner la vie sur un plan plus élevé et à reconnaître les signes. L’animal plane avant de fondre sur son objectif ; autrement dit, il examine soigneusement ce qui l’attire avant de se lancer.

Le Faucon a également un rôle de messager car son cri annonce toujours une événement joyeux ou au contraire un danger.

Son allié, le corbeau, lui apporte sa sagesse. Son association au feu (clan de l’épervier) peut le définir comme un meneur, un inspirateur ou un dirigeant.

Le castor

Créatif, ingénieux, actif, intense, le castor a besoin de stabilité pour se ressourcer. Véritable Bâtisseur, il est toujours dans l’action avec un esprit d’équipe développé et un sens aigu de la famille. Symbole du travail et du labeur, il aspire à la sécurité financière.

Son allié, le serpent, symbole d’évolution et de transformation, l’aide à prendre du recul, à dédramatiser une situation et à laisser respirer les gens qu’il aime. Associé à la terre (la tortue), le castor cherche un support solide pour progresser.

Le cerf

Sensible, vif, rapide, prêt à bondir et à régir promptement aux manifestations de l’environnement, le cerf représente la Douceur. « Hôte gracieux des forêts », il est doué dans plusieurs domaines.
Son allié, le hibou, lui montre la persévérance, la tolérance dans ses rapports avec les autres. Associé à l’air (les papillons), le cerf est toujours en mouvement, poussé par une curiosité insatiable.

Le Pivert

Créatif, imaginatif, symbole d’émerveillement, le pivert est capable de voir la vie comme une source joie. Fidèle et souvent leader, le pivert est totalement dévoué aux autres.
Son alliée, l’oie des neiges ,lui apporte sa ténacité et son indulgence. Associé à l’eau (la grenouille), il est prédisposé à la création, à l’imaginaire et par extension à la psychologie et aux enfants.

Le saumon

Rayonnant, brillant, possédant une grande force de caractère, le Saumon est capable de s’adapter avec confiance à toutes sortes de situation. Aimant brillé et séduire, il s’adapte sans mal à son environnement (salé ou doux).

Son alliée, la loutre, lui apprend à se remettre en question et à être à l’écoute des autres. Uni à l’élément de feu, il est fait pour aimer et être aimé.

L’ours

Indépendant, fidèle, plein de tendresse, l’ours aime se débrouiller seul sans demander de l’aide aux autres. Symbole de l’auto-observation ou de l’introspection, il pense qu’il faut savoir se retirer de notre quotidien pour écouter notre voix intérieure.

Son allié, le loup, l’aide à mieux s’exprimer et guérir son sentiment de frustration perpétuelle. Uni à l’élément terre, il doit s’appuyer sur une base stable pour progresser avec prudence.

Le corbeau

Généreux, courageux, amical, idéaliste, le corbeau s’élève vers les expériences spirituelles plus que matérielles. Détenant la Magie, il est le messager de l’inconscient. Doté d’une grande force intérieur, il est intuitif et peut voir au-delà des apparences.

Son allié, le faucon, lui donne la détermination nécessaire à l’aboutissement de ses ambitieux objectifs. Uni à l’élément de l’air, il peut aspirer à un équilibre personnel avec de nombreux amis autour de lui.

Le serpent

Avant-gardiste, débordant d’idée, le serpent n’a pas peur des obstacles – mieux, c’est devant eux qu’il réagit le mieux. Symbole de la transmutation du cycle vie-mort-renaissance, le serpent est l’énergie de l’intégrité et de l’habileté à tout expérimenter volontairement.

Son allié, l’ours brun, lui apporte l’équilibre entre la force et la douceur. Associé à l’eau, c’est grâce à cette force qu’il surmonte les obstacles.

Le hibou

Perspicace, intuitif, le hibou a besoin de stabilité. « Grande Voyante », il est capable de percevoir ce qui est invisible ; autrement dit, il permet de dévoiler la vérité toute entière plutôt que d’énoncer des demi-vérités.

Son allié, le cerf, lui permet d’apprendre à faire des choix et à les assumer, en ayant en tête des objectifs précis. Uni au feu, la passion l’anime aussi bien dans un sens que de l’autre.

L’oie des neiges

Patiente, endurante, travaillante, l’oie des neiges a tendance à manquer de confiance et demande beaucoup de sécurité. Symbole du travail de longue haleine, elle est soucieuse de trouver famille, compagnon et enfants pour œuvrer dans un environnement rassurant.

Son allié, le cerf, lui enseigne à devenir plus spontanée et à prendre son envol en acceptant la vie comme elle vient. Uni à la terre à travers la tortue, son adage est « lentement mais sûrement ».

La loutre

Joyeuse, courageuse, amicale, serviable, la loutre va droit à l’essentiel. Symbole de la féminité, elle incarne la liberté de l’amour sans jalousie. Correspondant à l’idéal féminin des indiens, elle est mince, gracieuse et coquette.

Son allié, le saumon, la guide pour conserver la confiance en l’avenir même lors de périodes difficiles. Associée à l’air, elle évolue sans contrainte.

Le loup

Sensible, réceptif, le loup, même s’il a besoin de solitude, est capable d’écouter les autres. Ayant toujours soif d’apprendre, il est un excellent professeur. Fortement lié à sa famille et fidèle, il enseigne la force d’enseigner aux autres pour améliorer leur quotidien.

Son allié, l’ours brun, lui apporte son indulgence face aux manquements de ses proches. Uni à l’eau, il est ouvert aux confidences d’autrui.

Il existe pléthores de livres et interprétations de l’astrologie amérindienne, j’ai choisi ici de vous présenter celles qui ont suscité le plus d’échos en moi, que ce soit au travers des explications sur la construction de la roue de vie, ou encore à travers l’association des termes avec les animaux totem.

Patricia I.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.