La symbolique de l’œil d’Horus

La représentation de l’œil d’Horus – ou l’œil Oudjat – est la combinaison d’une partie de l’œil humain (conjonctive, pupille et sourcil) fardé, et souligné par deux marques colorées, caractéristiques du faucon pèlerin. Toute la richesse de sa symbolique s’explique dans le mythe d’Osiris et d’Horus.

Pendant le règne d’Osiris, la sauvagerie et la misère reculent au profit de la découverte de l’agriculture, des lois et de l’ordre universel. Récoltant ainsi toute l’affection du peuple, Seth, son frère jaloux, décide de se débarrasser de lui. Lors d’un banquet avec Osiris, il promet d’offrir un coffre à celui qui pourrait s’y allonger dedans. Collant naturellement, parfaitement aux dimensions de son frère, il parvient avec des complices, à l’enfermer et à le jeter dans le Nil. Isis, sa femme part donc à sa recherche et finit par le retrouver à l’abri d’un arbre protecteur sur la côte phénicienne. Grâce à ses talents de magicienne et aidée par Anubis, elle parvient à ranimer Osiris, à se transformer en faucon pour être fécondée, et ainsi donner naissance à Horus. La légende du père continue encore, lui conférant à nouveau une mort (découpé en 14 morceaux par son frère) puis un retour à la vie (discuté) grâce à Isis à nouveau, pour aboutir à ce qu’Osiris devienne le roi du royaume des morts.

Horus, ce fameux fils posthume, adulte, cherche alors à venger son père et se lance dans un combat contre son oncle qui dure pendant quatre vingt ans. Lors d’une bataille, Seth lui arrache son œil gauche, qu’il découpe en six morceaux et jette dans le Nil. Horus riposte alors en émasculant son oncle qui, vaincu sera ensuite enchaîné. C’est ainsi que la légende dit que le mal restera stérile. Aveugle, Horus est aidé par Thot, qui avec un filet, repêche pratiquement tous les morceaux. Le fameux bout manquant sera reconstitué par le grand magicien lui redonnant ainsi la vue.

L’œil Oudjat est le symbole du bien contre le mal, de la lumière et de la connaissance (en référence à l’œil du faucon qui voit tout), de l’intégralité physique, de l’abondance et de la fertilité. Par ailleurs, le fait que ce soit l’œil gauche qui ait été estropié, représente la vision spirituelle de l’homme par rapport à l’œil droit qui représente tout ce qui est matériel. Et enfin, comme il s’agit d’un œil complété par Thot, il symbolise surtout que la seule œuvre parfaite est celle qui nous vient de Dieu.
Depuis, Horus est l’ancêtre de tous les pharaons et son nom revient systématiquement dans le nom désigné pendant leur règne. Par exemple, Chéops s’appelle l’Horus « Ouser-ib », l’Horus « Puissant de cœur ».

De nos jours, dans le tarot égyptien, l’œil d’Horus signifie que vous serez protégé de tous vos adversaires et que la justice sera rendue. Pour une question d’ordre sentimental, il évoque l’idée de triomphe sur les conflits ou les tensions de la vie privée. Et pour une question professionnelle ou financière, la carte représentant l’œil Oudjat accroît votre vigilance face aux pièges et embûches dressés sur votre chemin et vous conduit à la réussite.

Patricia I.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.