Le sens des rêves

Les rêves sont des perceptions et des émotions éprouvées au cours du sommeil. Composé de plusieurs phases se succédant et se répétant, le sommeil peut à la fois être léger (trois phases du Sommeil à Ondes Lentes – SOL) et profond (phase du Sommeil Paradoxal). Généralement, les rêves surviennent au bout de 90 minutes. Lorsque le réveil se fait pendant une phase de sommeil profond, 85% des personnes se souviennent de leur rêve contre seulement 10 à 15% s’il intervient dans une autre période. De la même manière, un rêve sera plus riche en informations s’il est effectué pendant la phase de sommeil profond – la plus fréquente.

Certains auteurs considèrent que les rêves sont une liaison entre le conscient et l’inconscient, entre l’âme et le corps, entre nos désirs réels et refoulés. Mais il s’agit surtout d’avertissements.

Pour les personnes qui disent ne jamais se souvenir de leurs rêves, le simple fait de s’y intéresser permet de s’en souvenir davantage. Après, il existe aussi des phénomènes indépendants à toute volonté : si le réveil s’effectue 20 minutes après le rêve, il ne demeure plus aucun souvenir de celui-ci quel que soit l’activité onirique de la personne.

Mais parfois, même si le rêve n’a pas laissé de « contenu » ou d’ « histoire », elle laisse une tonalité particulière qui persiste pendant de nombreuses heures après le réveil. Fréquent, il s’agit d’un phénomène qu’il faut identifier par soi-même pour pouvoir s’en sortir.

Dans le même esprit, la relation stress-cauchemar se manifestent souvent dans les situations délicates physiquement ou psychologiquement, apparaissant comme un guide vers la compréhension de l’inconscient.

L’interprétation des rêves, qu’elle soit considérée comme une discipline de la psychanalyse ou de la psychiatrie ou comme un art divinatoire, n’est pas une science exacte. Le choix d’analyser les rêves est un choix personnel qui dépend des convictions de chacun. Mais, même si les interprétations peuvent apparaître parfois comme de la « philosophie de comptoir », elles ne sont jamais fausses car, empreintes de divers ressentis, elles se reflètent dans le contexte personnel de l’individu.

Les rêves les plus courants passés au crible.

Les dents, représentant l’acte de manger sont le symbole de la vie, de la vitalité et de l’énergie. Rêver de perdre ses dents est signe de la peur de vieillir, de la baisse de la vitalité ou plus profondément de la mort ou de la crainte de cette dernière pour soi ou son entourage.

La nudité dans un endroit public est également symbolique : l’exposition, la mise en lumière d’une préoccupation peuvent être à son origine.

La poursuite révèle un conflit intérieur entre deux traits de caractères, un écart entre les actes et la personnalité. Cela peut également signifier qu’un problème a été négligé et qu’il vous rattrape.

Le train manqué est le symbole d’une opportunité non saisie accompagnée de regrets. Un sentiment de frustration ou de colère s’en suit qu’il faut combattre avec un peu de confiance en soi.

L’analyse des rêves aboutit généralement à une meilleure connaissance de soi, qui conduit petit à petit, à une amélioration certaine des relations avec les amis, le conjoint, la famille…etc.

Patricia I.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.